Vous êtes ici

AAFA - le tunnel de la comédienne de 50 ans

Département-s d’intervention 
Paris (75)
Seine-et-Marne (77)
Yvelines (78)
Essonne (91)
Hauts-de-Seine (92)
Seine-Saint-Denis (93)
Val-de-Marne (94)
Val-d'Oise (95)
Mission-s principale-s 

Aujourd’hui, une française majeure sur deux a plus de 50 ans (INSEE 2017). Mais cette majorité réelle dans la vie est traitée comme une minorité invisible dans les fictions ! Les femmes constituent la plus grande proportion d’artistes-interprètes de 20 à 35 ans mais autour de 50 ans, ce sont les hommes qui sont majoritaires. Les comédiennes semblent disparaître après quarante ans pour réapparaître à soixante-cinq, dans des rôles de grand-mères ! Le rapport de Deborah Dean « Âge, genre et emploi des artistes-interprètes en Europe » (FIA 2007) souligne combien la réalité professionnelle de comédiennes (pourquoi, quand et comment trouver du travail) représente bien d’avantage que une expérience en tant que travailleuses. La réalité professionnelle des comédiennes de plus de 50 ans est en effet le reflet d’une image des femmes, stéréotypée, préjugée ou ignorée, portée par les fictions. Elle est aussi le reflet de ce que vivent les femmes dans la société en général : même plafond de verre, mêmes inégalités sociales, salariales et même condescendance a priori pour ce qu’une femme crée, fait ou produit. Caissière, chercheuse au CNRS ou artiste, c’est pareil…La Commission Tunnel de la Comédienne de 50 ans, au sein de L’AAFA, va questionner cette période particulière de nos vies et chercher des solutions. Il est composé d'une quarantaine d’hommes et de femmes qui ont décidé de parler et d’agir
La commission veut avant tout nommer ce vide, ce tunnel, l’éclairer et agir pour lever le tabou de l’âge pour les femmes et les comédiennes en particulier, agir pour faire bouger le curseur de nos représentations dans les fictions et exister dans les films, comme nous existons dans la réalité.
Nommer ce tunnel, c’est déjà sortir de la solitude et de la remise en question personnelle.

Publics cibles 

Comédiennes de plus de 50 ans
Spectacteurs et spectatrices de films, de fictions TV, de cinéma...
Grand public

Actions principales 

- Compiler : les études existantes, les thèses sur le sujet, les chiffres, les expériences vécues, les interviews d’actrices, les articles… en France et à l’étranger.
- Témoigner : campagne de sensibilisation avec des posts réguliers sur les réseaux sociaux, sur les newsletters et les sites de diverses organisations professionnelles ou féministes.
- Recenser les solutions trouvées dans la pratique quotidienne du métier pour proposer un soutien concret dans ce passage compliqué, et en inventer des nouvelles.
- Lancer une nouvelle étude comparative, en collaboration avec médecins et sociologues.
- Établir un dossier solide pour aller à la rencontre des institutions, des professionnels et des médias, et pour in fine… Lancer un manifeste !
- Sensibiliser sur le sujet tous les partenaires, de la production à la réalisation en passant par les agences, castings, scénaristes, responsables de chaîne…
- Faire des propositions concrètes pour travailler ensemble au changement de la perception des genres et des âges. Pour cesser de représenter un monde factice et fantasmé. Pour redonner aux femmes de 50 ans et plus leur place dans les fictions. La place qu’elles occupent de fait, dans la société civile !

Nom de la présidente/du président 
Marina Tomé
Contact à privilégier 
Agathe de Laboulaye, Anne Buffet, Armand Eloi, Blandine Métayer, Blandine Pélissier, Brigitte Belle, Caroline Baehr, Catherine Piffaretti, Catherine Vidal, Charlotte Léo, Christina Crevillén, Chrystelle Labaude, Delphine Lalizout, Elizabeth Bourgine, Isab
Membre du Centre Hubertine Auclert 
Non
Géolocalisation