Vous êtes ici

CIMADE

Département-s d’intervention 
Paris (75)
Seine-et-Marne (77)
Yvelines (78)
Essonne (91)
Hauts-de-Seine (92)
Seine-Saint-Denis (93)
Val-de-Marne (94)
Val-d'Oise (95)
Mission-s principale-s 

La Cimade a pour but de manifester une solidarité active avec les personnes opprimées et exploitées. Elle défend la dignité et les droits des personnes réfugiées et migrantes, quelles que soient leurs origines, leurs opinions politiques ou leurs convictions.

Champ-s d’intervention thématique-s 
Accès aux droits, citoyenneté
Egalité dans la sphère publique et sociale
Prévention et lutte contre la lesbophobie, la biphobie et/ou la transphobie
Prévention et lutte contre la prostitution
Prévention et lutte contre le sexisme
Prévention et lutte contre le viol
Prévention et lutte contre les mariages forcés
Prévention et lutte contre les mutilations sexuelles
Prévention et lutte contre les violences au sein du couple
Prévention et lutte contre les violences envers les filles et les jeunes femmes dans la famille
Intervention en milieu scolaire 
Non
Publics cibles 

Personnes étrangères, migrants, réfugiées, femmes étrangères victimes de violences,

Mode-s d’action 
Accompagnement de personnes victimes de violences
Sensibilisation, information
Actions principales 

Chaque année, La Cimade accueille dans ses permanences plus de 110 000 personnes migrantes, réfugiées ou en demande d’asile. Elle héberge près de 200 personnes dans ses centres de Béziers et de Massy.
Présente dans huit centres de rétention administrative pour accompagner et aider les personnes enfermées dans l’exercice de leurs droits, La Cimade agit également dans 75 établissements pénitentiaires.
En collaboration avec des associations partenaires dans les pays du Sud, La Cimade travaille autour de projets liés à la défense des droits des personnes migrantes dans les pays d’origine, de transit et d’accueil. Elle participe à la construction de la paix en Israël-Palestine.
La Cimade intervient auprès des responsables politiques par des actions de plaidoyer. Elle informe et sensibilise l’opinion publique sur les réalités migratoires : mobilisations, presse, site Internet, réseaux sociaux, festival Migrant’scène. Elle construit des propositions pour changer les politiques migratoires.
Aide juridique aux femmes étrangères victimes de violences
110 000 personnes conseillées, accompagnées, hébergées par an ;
• 115 permanences ;
• 2 600 bénévoles organisé·e·s dans 90 groupes locaux ;
• 65 associations partenaires en France, en Europe et à l’international.

Nom de la présidente/du président 
Henry Masson
Contact à privilégier 
Permanence téléphonique d’informations et d’orientations
01 40 08 05 34
lundi de 14h30 à 17h30
mercredi de 9h30 à 12h30
Aide juridique aux femmes étrangères victimes de violences
Demande d’information et prise de rendez-vous uniquement par téléphone le mercredi de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 17h30
au 01 40 08 05 34 ou 06 77 82 79 09
Possibilité de laisser un message sur le répondeur pour être rappelé.
Adresse 

64 rue Clisson
75013 Paris

Téléphone 
01 40 08 05 34
Membre du Centre Hubertine Auclert 
Non
Géolocalisation